mardi 1 novembre 2011

Où en est le Plan Global des déplacements de la Presqu'île ?

Le plan d'actions et l’estimation des coûts associés du Plan Global des Déplacements qui sera intégré au SCoT de la CCPR ont été discutés le 16 septembre en comité de pilotage du PGD et en conseil communautaire. L'objectif affirmé du PGD étant d'améliorer les conditions de mobilité sur la presqu'île en favorisant les modes de déplacements alternatifs à la voiture. Voici les actions concernant directement l'usage du vélo ( 6 sur un total de 12 actions) :

- Action 4 : faire de l'intermodalité une réalité : installation de stationnement vélo. Ils sont nécessaires  aux arrêts de TC et sur les aires de covoiturage.
- Action 5 : renforcer  les outils de développement du covoiturage. Il est important pour nous que la promotion du covoiturage s'accompagne de la promotion du vélo pour se rendre aux RDV de covoiturage, et que les aménagements adaptés ( stationnement et liaisons sécurisés) soient réalisés. 
- Action 6 : mettre en œuvre un schéma cyclable cohérent, permettant une pratique utilitaire du vélo.
 Si les liaisons retenues sont pertinentes, les priorités ne le sont pas, la liaison Saint Gildas - Sarzeau apparaît en 4ème place ( aprés Tumiac-Le Net, Le Net-Le Spernec, et Sarzeau- Le Rohaliguen) alors qu'elle est irremplaçable en tant que liaison de 2 importants centres d'intérêt complémentaires et représente la 1ère demande des usagers que nous avons largement consultés par enquête. Nous ne reviendrons pas sur sa dangerosité ( voir l'article précedent).
- Action 7 : améliorer les conditions de stationnement et le jalonnement pour les vélos. Mise en place de stationnement vélo dans les lieux stratégiques de la Presqu'île visant à conforter une pratique utilitaire du vélo (déplacements domicile-travail, achats de proximité ) et répondre à l'enjeu de l'intermodalité.
- Action 9 : articuler urbanisme, environnement, tourisme et déplacement. Assurer la compatibilité des documents de planification existants( SCOT, PLH, PLU...) et intégrer des  dispositions relatives à la mobilité dans les documents d'urbanisme ( normes de stationnements automobiles et vélos).
- Action 10 : définir les politiques de stationnement (été et hiver). Objectif : réduire progressivement la place de l'automobile sur le territoire et favoriser les modes alternatifs.
On oubliera la redondance de certaines actions proposées qui frise le "remplissage" de document, et on déplorera surtout que la concertation, qui devrait être permanente avec les associations d'usagers semble être un concept quasiment extra-terrestre. Depuis le week-end de l'environnement en 2009 et le sérieux travail du Groupe transport ( où Bicyrhuys s'est bien impliquée) qui s'était poursuivi bien au-delà du W-E, et qui a été en partie pris en compte, nous n'avons jamais été recontactés par la CCPR pour faire part du point de vue des usagers. Si nous sommes (qui ne le serait pas ?) en parfait accord avec la philosophie et les objectifs du PGD, nous constatons que certains choix doivent  être affinés, complétés, ou revus.  Nous allons donc faire les démarches nécessaires en ce sens.

1 commentaire:

  1. Maintenant adhérente, j'ai eu plaisir à m'informer sur ce site. Merci !
    Il ne me reste plus qu'à acheter un vélo pliable, le mettre dans le coffre de ma voiture et vous rejoindre dans la presqu'île ;)
    Bien amicalement

    RépondreSupprimer